Pour plus de sobriété, faut-il réduire le temps de travail ?

Entreprise

Pour plus de sobriété, faut-il réduire le temps de travail ?

Avec la flambée des prix de l'énergie et le changement climatique, on peut s'interroger sur les bienfaits d'une réduction du temps de travail. Toute la question est de savoir si ce temps libéré favoriserait ou non les activités décarbonées.

Face au réchauffement climatique et aux pénuries énergétiques créées par la guerre en Ukraine, la sobriété a le vent en poupe, mais c’est moins le cas pour la baisse du temps du travail, question épineuse dans le débat économique.

Pourtant, pour contribuer à l’effort climatique et atténuer la hausse du prix de l’énergie, la réduction du temps de travail pourrait devenir un des piliers de la transition écologique.

Depuis le milieu du XIXe siècle, le temps de travail n’a cessé de diminuer et la réforme des 39 heures en 1982, puis celle des 35 heures en 2000, ont été mises en place dans une logique de lutte contre le chômage et de l’emploi précaire.

Lire aussi > La réduction du temps de travail (RTT), une vieille histoire