Présidentielle 2022 : combien ça coûte un meeting ?
  1. Accueil
  2. Entreprise
  3. Stratégie
  4. Présidentielle 2022 : combien ça coûte un meeting ?

Entreprise

Présidentielle 2022 : combien ça coûte un meeting ?

Clément Rouget
,
Sélection abonnés

Même à l’heure du tout numérique, ces grands évènements politiques constituent le premier poste de dépenses de campagne pour les candidats à l’élection présidentielle. Pour le plus grand bonheur des chaînes d’infos en continu.

Jean-Luc Mélenchon aime innover en campagne. Après un jeu vidéo sur la fiscalité et des hologrammes pour se dédoubler un peu partout en France, en 2017, le candidat Insoumis a choisi en janvier 2022 de donner un meeting olfactif. Une première.

L’innovation a un coût. Pour cette réunion publique à Nantes devant 3 000 personnes, la campagne a déboursé 300 000 euros, « soit 100 000 euros de plus qu’un meeting traditionnel », a détaillé son directeur de campagne Manuel Bompard à BFM-TV. Ce n’est pas rien : on l’a vu dans notre premier épisode, les meetings constituent la part la plus élevée des dépenses des candidats : plus de 30 % en moyenne en 2017. Lors de la dernière présidentielle, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon et Emmanuel Macron ont dépensé aux alentours de 6 millions d’euros chacun, rien que dans les réunions publiques.

À lire aussi l’épisode 1 > Combien ça coûte, une campagne ?

Pour les petits candidats, les montants consacrés à ces évènements restent généralement modestes - 15 000 euros pour une réunion publique devant un millier de personnes. La moyenne se situe, elle, entre 200 000 et 300 000 euros pour accueillir autour de 5 000 personnes. Et les dépenses pour organiser les plus gros évènements, devant plus de 10 000 personnes, peuvent s’envoler et dépasser le million d’euros.