Présidentielle 2022 : Pécresse, Jadot, Hidalgo… Combien les campagnes des candidats coûtent à l’État ?

Entreprise

Présidentielle 2022 : Pécresse, Jadot, Hidalgo… Combien les campagnes des candidats coûtent à l’État ?

Huit candidats sur douze ont obtenu moins de 5 % des voix, ce qui les prive du remboursement de leurs frais de campagne par l’État. Au point d’en faire l’élection présidentielle la moins chère de l’Histoire pour l'État ?

Moins de 5 %. Valérie Pécresse, Yannick Jadot et six autres candidats à l’élection présidentielle ne sont pas parvenus à obtenir le nombre de voix nécessaire pour obtenir le remboursement maximal de leurs frais électoraux. Tous les cinq ans, pour les candidats les plus plébiscités, l’État prend en charge 47,5 % du plafond des dépenses de campagne, soit environ 8 millions sur les 16,851 millions d’euros autorisés. Les autres candidats (moins de 5% des voix) doivent se contenter de 4,75 % du plafond, soit autour de 800 000 euros. On parle de « remboursement forfaitaire versé par l’État ».

Pour certains, leur mauvais score est une surprise, au point qu’ils lancent un appel aux dons pour financer les dépenses déjà engagées mais d’autres s’y attendaient : Anne Hidalgo avait calibré ses dépenses de campagne d’après les résultats des sondages et les petits partis, eux, sont habitués à briguer la présidentielle à moindres frais.