Présidentielle 2022 : Sarkozy et l’Affaire Bygmalion, 10 ans plus tard, un scandale toujours possible ?

Entreprise

Présidentielle 2022 : Sarkozy et l’Affaire Bygmalion, 10 ans plus tard, un scandale toujours possible ?

Depuis la révélation de l’Affaire, en 2014, les jeux d’écriture liant la société Bygmalion à Nicolas Sarkozy continuent d'interroger le système de financement des campagnes présidentielles. Derrière ce scandale, se cache pourtant un simple mécanisme de fausses factures.

La foudre s’abattait, pour la deuxième fois, sur la Ve République, jeudi 30 septembre 2021. Déjà en procédure d’appel pour échapper à une peine de trois ans de prison, dont un ferme, pour l’Affaire dite « des écoutes », Nicolas Sarkozy écope cette fois-ci d’un an ferme pour le financement illégal de sa campagne présidentielle – malheureuse – de 2012.

Jamais un ancien président de la République n’avait été condamné à de la prison ferme. Alors, doublement condamné ! C’est pourtant le triste record décroché par Nicolas Sarkozy. Il annonce derechef faire appel. Pour l’Éco vous conte l’Affaire, toujours en cours 10 ans après les faits, dans le quatrième épisode de la série Comptes de campagne.

typo-noir.jpgPour ne manquer aucun épisode, inscrivez-vous à la newsletter Comptes de campagne, tous les lundis matin dans votre boîte mail.