Présidentielle 2022 : l'argent, décisif pour les candidats

Entreprise

Présidentielle 2022 : l'argent, décisif pour les candidats

Les scores obtenus par les candidat(e)s de LR, du PS et d'EE-LV, sous la barre des 5 %, vont peser sur la survie de ces partis. L'argent était déjà le nerf de la guerre pour faire campagne. Ces dernières années, les banques se sont montrées réticentes à prêter aux candidats à la présidentielle. 

« L’argent se tient au centre du jeu politique. » Pour affirmer cela, l’économiste Julia Cagé1 s’est appuyée sur les données des dépenses de campagne et les voix obtenues aux différentes élections législatives et aux municipales de 1993 à 2012. La corrélation qu’établit la professeure à Sciences Po est claire : « Plus un candidat dépense lors d’une campagne électorale, plus il est en mesure de louer de grandes salles, de faire venir ses supporters, de diffuser ses tracts et ses messages, de saturer les médias et les réseaux sociaux, plus il augmente sa probabilité de victoire. »

Cela joue notamment un rôle auprès des nombreux électeurs qui ne savent pas pour qui voter ou s’ils vont voter. « C’est sur ces électeurs indéterminés que les campagnes électorales concentrent leurs efforts - et leurs dépenses - car ce sont ces voix qu’elles peuvent espérer faire basculer », ajoute-t-elle.