Procès France Télécom et bien-être au travail : y a-t-il eu un avant et un après dans les entreprises ?

Entreprise

Procès France Télécom et bien-être au travail : y a-t-il eu un avant et un après dans les entreprises ?

Les drames à France Télécom ont fait bouger les lignes dans les entreprises en matière de management, de ressources humaines et de santé au travail. Mais beaucoup reste à faire.

« Avant l’affaire France Télécom, nous avions très peu de missions de prévention des risques psychosociaux. Un ou deux ans après l’affaire, la demande a explosé ! », résume Jérôme Mathié, consultant à l’Apave, entreprise de formation, conseil et inspection en maîtrise de risques au début des années 2010. La série de suicides de salariés de l’entreprise de télécommunication dans la seconde moitié des années 2000 a changé la donne.

À l’époque, la structure est en pleine réorganisation, les métiers changent et l’entreprise publique devient privée. L’Observatoire du stress et des mobilités forcées mis en place par deux syndicats recense plus de soixante suicides et près de quarante tentatives. En 2019, la justice a condamné l’entreprise et trois de ses anciens dirigeants pour harcèlement moral institutionnel entre 2007 et 2010.