Redresseurs : le sauvetage d'entreprises comme mission presque impossible

Entreprise

Redresseurs : le sauvetage d'entreprises comme mission presque impossible

Le "redresseur" doit parfois corriger des erreurs de gestion, parfois refondre entièrement l’activité de l’entreprise. Dans tous les cas, trouver les dirigeants capables de mener la nouvelle stratégie est un défi redoutable. L’échec est parfois au rendez-vous.

Leur métier ne s’apprend pas à l’école. C’est un art de terrain. En France, ils sont peu nombreux à assumer cette mission à haut risque : remettre à plat la stratégie d’une entreprise au bord du gouffre et tenter de la sauver. 

L’année 2021 s’annonce noire pour l’économie, la crise sanitaire fait craindre un tsunami de dépôts de bilan.

À lire | Sauvetage d'entreprises : décryptage de la méthode française

Pour échapper au couperet, certaines entreprises feront appel à des experts du retournement. On les surnomme les « urgentistes » d’entreprise.

Leur objectif ? Retrouver un modèle économique rentable et stable, bref viable. Leur méthode ? Prendre la direction de l’entreprise et opérer des changements profonds et rapides.