Stress, burn out, pénibilité psychique... Quand le travail pèse sur la santé mentale

Entreprise

Stress, burn out, pénibilité psychique... Quand le travail pèse sur la santé mentale

Les mutations du travail ont entraîné ces dernières années, pour les salariés, une explosion de la pénibilité psychique. Pourtant, malgré ses conséquences sur la santé publique, celle-ci reste très peu reconnue.

Il sort calmement de son bureau prestigieux à La Défense. Vêtu d’un costume élégant, il s’approche du vide, pose son porte-documents par terre et saute.

Luigi Casu, trader, n’a jamais travaillé de nuit ni été exposé au bruit, critères reconnus de pénibilité. Mais victime de la pression et se sentant coupable suite à des pertes financières importantes, il a mis fin à ses jours. La scène, inspirée de faits réels, se déroule au début de L’Outsider (2016), un film sur la vie de Jérôme Kerviel, lui aussi trader à la Société générale.

Extension du domaine de la pénibilité

Son cas n’est pas isolé. En France, près de 400 suicides par an seraient liés au travail, soit plus d’un par jour. Ce cas extrême révèle dramatiquement la progression de la pénibilité mentale au travail, soit l’ensemble des pressions psychologiques exercées sur le psychisme du travailleur.