Chef de projet hydrogène vert, un métier aux nombreux défis

Environnement

Chef de projet hydrogène vert, un métier aux nombreux défis

L’industrie de l’hydrogène est naissante. Les problèmes sont nouveaux, les solutions, souvent inconnues. On a donc besoin d’ingénieurs capables de surmonter des défis qui sont d’abord techniques.

Notes : Technique : 4/5 – Environnement : 5/5 – Insertion : 5/5.

L’hydrogène, c’est le H dans H2O, la molécule de l’eau. Ce gaz, inconnu du grand public il y a peine un an, suscite depuis beaucoup d’espoir : celui d’une industrie non seulement verte, mais créatrice d’emplois. « Les énergies fossiles vont disparaître un jour, les ressources s’épuisent. Le nucléaire fait débat. L’hydrogène, c’est l’énergie de demain », résume Julien Weyrich, responsable de la division Ingénieurs et techniciens du cabinet de recrutement Page Personnel.

Séparé de l’oxygène, l’hydrogène permet de produire de l’énergie de manière quasi illimitée au vu de l’abondance d’eau sur terre, pour faire fonctionner les usines, chauffer nos maisons, faire rouler nos voitures, voguer les navires ou encore faire voler les avions.