Écologie. Densification urbaine : jusqu’où faut-il aller ?
  1. Accueil
  2. Environnement
  3. Ville
  4. Écologie. Densification urbaine : jusqu’où faut-il aller ?

Environnement

Écologie. Densification urbaine : jusqu’où faut-il aller ?

Laura Makary
,
Sélection abonnés

Contre l’étalement de la ville, la densification consiste à rassembler les populations dans un même espace. Une solution écologique, permettant de meilleures infrastructures ? Oui, mais jusqu’à un certain point…

L'essentiel.

Dans plusieurs grandes villes françaises, des collectifs de riverains naissent et se mobilisent pour contester les projets immobiliers de densification.

- Les mouvements démographiques sont également marqués par une tendance à l'éloignement urbain

- Densifier (jusqu'à un certain point) permet pourtant à la fois de réaliser des économies d'échelles budgétaires et énergétiques 

______

Partout en France, les collectifs et associations d’habitants se multiplient contre la densification urbaine. Leur volonté : limiter des projets de nouvelles constructions près de chez eux. C’est le cas de l’Association pour la préservation du Square Armand-de-la-Rouërie, à Rennes. Pascal vit dans un appartement de ce quartier depuis quelques années. Aujourd’hui, avec une partie de ses voisins, il se bat contre la construction d’immeubles juste en face de chez lui, sur l’espace où se trouve actuellement de la verdure et un parking collectif. 

Avec d’autres associations locales, le collectif Coudurr (collectif uni pour une densification urbaine rennaise raisonnée) s’est formé. « La question que l’on se pose, c’est : à quel moment cela va-t-il s’arrêter ? Nous ne sommes pas du tout opposés à l’arrivée de nouveaux habitants, au contraire, mais il faut que cela se fasse en concertation avec les résidents, en analysant les besoins réels », soupire-t-il, évoquant le quartier Baud-Chardonnet, à Rennes, qu’il voit comme « un empilage d’immeubles à cinq mètres les uns et des autres », avec peu d’espaces verts.