En Bretagne, pêcheurs contre éoliennes, objectifs écologiques contre impératifs énergétiques

Environnement

En Bretagne, pêcheurs contre éoliennes, objectifs écologiques contre impératifs énergétiques

Espaces naturels en danger, zones de pêche menacées, pollution due au chantier… À Saint-Brieuc, un parc éolien offshore provoque la colère des professionnels et des riverains. Objectifs écologiques et impératifs énergétiques s’opposent une fois encore.

Dans la nuit noire, une lumière pointe au-dessus de l’eau : un petit bateau de pêche sort du port d’Erquy, à l’est de la baie de Saint-Brieuc, dans les Côtes-d’Armor. Il est 3 heures du matin. Difficile de croire que nous sommes fin mai tant le froid saisit les visages encore ensommeillés. Le fracas du moteur pour réveil, l’odeur du gasoil pour petit dej’. 

Coiffé d’une tignasse brune, Florentin, 30 années au compteur, tient la barre de l’Avel Mad. Un ordinateur pour seule boussole dans les ténèbres de la Manche. « C’est comme ça chaque matin, onze mois par an, du lundi au samedi », sourit le capitaine en enfilant son ciré.

En mer, la construction d'éoliennes déplait fortement aux pêcheurs

Sur le pont, Fabien et Tristan s’affairent à fendre d’un coup de hachoir les crabes et les congres qui serviront d’appâts. Les trois compères pêchent le bulot. La saison de la Saint-Jacques – grande spécialité de la baie – s’achève tout juste.