Le climat, loin des préoccupations des médias français 

Environnement

Le climat, loin des préoccupations des médias français 

Les journalistes français ont peu couvert la publication du dernier rapport des experts climatiques du Giec. Il appartient pourtant aux médias de relayer auprès du public la connaissance scientifique sur le dérèglement climatique.

Un cri d'alarme. Si nous voulons limiter les dégâts du réchauffement global, une diminution « immédiate, rapide et massive » des émissions de gaz à effet de serre (CO2, méthane, etc.) est nécessaire, écrit dans son dernier rapport, publié le 9 août, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec). On aurait pu s’attendre à ce que les médias français couvrent très largement sa publication, afin de relayer la parole des scientifiques. Il n’en a rien été.

Éco-mots

Giec 

Comité scientifique chargé de l'analyse du réchauffement climatique, créé en 1988 au sein de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) et le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE).