Principe de subsidiarité. Les communes ou l’État, quel échelon est le plus efficace pour agir pour la transition écologique ?
  1. Accueil
  2. Environnement
  3. Ville
  4. Principe de subsidiarité. Les communes ou l’État, quel échelon est le plus efficace pour agir pour la transition écologique ?

Environnement

Principe de subsidiarité. Les communes ou l’État, quel échelon est le plus efficace pour agir pour la transition écologique ?

Nina Guérineau de Lamérie
,
Sélection abonnés

Températures records, sécheresses, incendies… l’accélération du changement climatique en France ne fait plus de doute. Pour rester en dessous des deux degrés de réchauffement de la planète, l’urgence est à la transition écologique selon les scientifiques. Mais, entre les collectivités et le gouvernement, qui doit porter ces profonds bouleversements ?

L’Essentiel

- Fin novembre 2022 lors de leur congrès, les maires de France ont regretté à la fois leur manque de liberté et de moyens financiers de l’État dans le cadre de la transition écologique

- Ils s’appuient sur le « principe de subsidiarité » pour appeler à davantage d’autonomie

- Cela questionne le rôle de l’État dans le cadre de la transition écologique, entre le besoin d’un cadre et d’objectifs clairs à l’échelle nationale et prise en compte différenciée des réalités locales

______

La transition écologique n’est pas une mince affaire. Pour s’adapter au changement climatique, les Français doivent modifier leur mode de vie, leurs pratiques. Cela signifie des bouleversements immenses dans de nombreux secteurs : entreprises, transports, immobilier, mode, agriculture, etc. S’ajoute à cela le fait que les défis divergent en fonction des territoires. Gestion des déchets, désartificialisation des sols, isolation des bâtiments, plan de circulation…