Les énergies vertes permettent-elles vraiment de sortir du nucléaire ?

Environnement

Les énergies vertes permettent-elles vraiment de sortir du nucléaire ?

Synonymes d’avenir, les énergies vertes suffiront à produire l’électricité nécessaire sans émissions de carbone. L’exemple à suivre : l’Allemagne… Vraiment ?

Les énergies vertes ont à ce point le vent en poupe qu’elles paraissent aujourd’hui, aux yeux de beaucoup, représenter LA solution contre le changement climatique. Et de citer l’Allemagne, tellement en avance sur la France, avec ses plus de 30 000 éoliennes contre à peine 6 500 en France.

Nos voisins d’outre-Rhin ne sont-ils pas quasiment sortis du nucléaire, lui substituant des énergies vertes ?

À lire Promesses et limites de la croissance verte

L'énergie de 7 000 éoliennes

Cette réussite apparente, mise en avant par de nombreux écologistes français, n’est qu’un immense trompe-l’œil. Certes, l’Allemagne a abandonné le nucléaire et l’a effectivement remplacé par du « green ».

Mais, ce faisant, elle a dû conserver la plupart de ses centrales électriques à charbon. Résultat ? Si l’on veut bien se placer du point de vue de la lutte contre le changement climatique, le seul indicateur pertinent est celui du carbone émis dans l’atmosphère.