Mal-logement et offre limitée, le Pays Basque symbole du logement français

Environnement

Mal-logement et offre limitée, le Pays Basque symbole du logement français

Avec une offre limitée, une forte demande, un parc locatif privé de moins en moins accessible à la location et le boom des locations touristiques, le logement au Pays basque illustre bien le caractère explosif du sujet à l’échelle nationale.

Dans leur salon de Larressore, à 20 kilomètres de Bayonne, dans les Pyrénées-Atlantiques, Élodie et Jordan se désespèrent, en ce mois de février 2022. Le couple de trentenaires écume les petites annonces sur leur ordinateur portable, à la recherche depuis un an d’une location au Pays basque.

Dans trois semaines, ils devront rendre leur logement, mis en vente par le propriétaire, et se reloger avec leurs cinq enfants âgés de 1 à 12 ans.

Depuis près de trois ans, la famille vit à l’étage supérieur d’une maison « mal isolée » qui dispose de quatre chambres. Sur les murs du salon, deux photos de famille sur toile et une peinture des enfants sont accrochées de guingois au-dessus d’un canapé d’angle en cuir rouge, qui occupe la moitié de la pièce.