Réchauffement climatique : peut-on se passer du nucléaire ?
  1. Accueil
  2. Environnement
  3. Énergie
  4. Réchauffement climatique : peut-on se passer du nucléaire ?

Environnement

Réchauffement climatique : peut-on se passer du nucléaire ?

Maxime Hanssen
,
Sélection abonnés

L'énergie nucléaire, très peu carbonnée, est indispensable dans la lutte contre les émissions de C02 pour l'économiste Michel Berthélemy. Pas nécessairement répond le professeur Christian de Perthuis, spécialiste d'économie du climat. Débat.

dEbatnuclEaire.png

Non. Sans nucléaire, pas de neutralité carbone.

Michel Berthélemy, économiste, spécialiste de l’énergie nucléaire. Il est actuellement analyste au sein de l’Agence pour l’énergie nucléaire (AEN) de l’OCDE. (À gauche sur la photo) 

Les objectifs de l’Accord de Paris sur le climat imposent de décarboner la production énergétique d’ici 2050, notamment via un rôle croissant du vecteur électrique.

Plusieurs grands pays (Chine, Japon, Royaume-Uni) ont récemment annoncé de nouveaux objectifs de neutralité carbone et leur volonté de s’appuyer sur le nucléaire pour les atteindre. La feuille de route énergétique de l’Union européenne reconnaît également l’importance qu’il y a à maintenir un socle nucléaire.

La décarbonation du système électrique passera par une articulation entre renouvelables et nucléaire. En France, un récent rapport du Réseau de transport d’électricité (RTE) et de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), publié en janvier 2021, analyse les scénarios « 100 % renouvelables ».