Taxe carbone : pourquoi il faut la reverser en intégralité aux ménages

Environnement

Taxe carbone : pourquoi il faut la reverser en intégralité aux ménages

Une réforme a d’autant plus de chances d’échouer que ses avantages sont faibles pour le plus grand nombre et que ses coûts sont concentrés sur des groupes particuliers.

Plus nous émettons aujourd’hui de dioxyde de carbone (CO2), plus les générations futures subiront des hausses de température qui dégraderont profondément leurs conditions de vie. Nous devons changer nos comportements et les appels au civisme ne suffisent pas.

Il faut aussi que nous soyons financièrement incités à diminuer nos activités émettrices de CO2. Tel est l’objet de la taxe carbone. Plus que des réglementations tatillonnes, souvent facilement contournables, et des systèmes de bonus-malus écologiques fluctuants et peu efficaces, la très grande majorité des économistes considère qu’une taxe carbone est le meilleur instrument pour limiter les émissions de CO2.

D'abord, rétablir la confiance