Ukraine : le blé, une arme diplomatique pour la Russie

Environnement

Ukraine : le blé, une arme diplomatique pour la Russie

Qui détient cette céréale, base de l’alimentation dans le monde entier, possède un pouvoir d’influence conséquent. La Russie l’a bien compris en devenant une super-puissance exportatrice de blé.

Les facteurs qui expliquent la crise actuelle russo-ukrainienne sont nombreux. Sébastien Abis, spécialiste de la géopolitique alimentaire, nous parle d’un enjeu, qui n’est bien sûr pas la cause principale du conflit, mais qui est loin d’être anecdotique : le blé.

Cette céréale, centrale dans l’alimentation planétaire, est une source à la fois de  revenus et d’influence. La Russie est, depuis le mileu de la dernière décennie, le premier exportateur au monde. L’Ukraine, avec ses terres noires très fertiles, arrive à la cinquième place et fait des envieux. Les deux pays ont beaucoup de clients en commun.

Pourquoi lui ?

tEtedeSEbastienAbis.png

Sébastien Abis est directeur du Club DEMETER, groupe de réflexion sur les enjeux alimentaires et agricoles mondiaux. Il est aussi chercheur associé à l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) et spécialiste de géopolitique alimentaire.