CDS. Ces instruments financiers sont-ils vraiment les oiseaux de malheur des crises financières ?
  1. Accueil
  2. Finance
  3. Bourse et Marchés
  4. CDS. Ces instruments financiers sont-ils vraiment les oiseaux de malheur des crises financières ?

Finance

CDS. Ces instruments financiers sont-ils vraiment les oiseaux de malheur des crises financières ?

Antoine Landrot
,
Sélection abonnés

Ce dérivé de crédit, qui fonctionne comme une assurance contre un défaut de paiement, donne une idée de la confiance des investisseurs envers la solvabilité d’un émetteur. Mais attention à l’effet boule de neige.

L’essentiel

- La banque Credit Suisse, deuxième banque helvétique, s’est retrouvée à l’automne au cœur de rumeurs de faillites

- Plusieurs indices ont laissé penser un moment à un « défaut » imminent de l’établissement bancaire, en particulier, l’envolée des cours de ses credit default swaps (CDS), des produits dérivés qui permettent à leur émetteur de se protéger d’une éventuelle défaillance.

- Problème, cet instrument entretient ainsi la réalisation de prophéties autoréalisatrices.

_____

Les Credit Default Swaps, ou CDS, refont parler d’eux. En octobre dernier, les investisseurs ont craint la reproduction d’un scénario à la Lehman Brothers, cette banque d’affaires américaine dont la faillite fin 2008 a précipité la crise financière mondiale. Cette fois, c’est Credit Suisse qui s’est retrouvé au cœur de la tourmente.

Depuis plusieurs années, la situation de l’établissement helvétique suscite des doutes, qui ont fini par déclencher des rumeurs : l’établissement risquait le démantèlement, voire la faillite. Non seulement le cours de Bourse de Credit Suisse a été envoyé par le fond (-55 % depuis le début de l’année), mais les CDS de la banque ont aussi flambé, faisant planer le risque d’une nouvelle crise financière.