Débat. Les marchés financiers servent-ils l’économie réelle ?

Finance

Débat. Les marchés financiers servent-ils l’économie réelle ?

Élément moteur du financement des entreprises ou parasite qui aspire les richesses. Le rôle des places financières divise. Virginie Monvoisin, enseignante-chercheuse, et Thomas Dallery, docteur en économie, en ont débattu.

« Oui, ils sont vitaux pour les entreprises »

Fin 2019, le CAC 40, l’indice de la Bourse de Paris, a dépassé les 6 000 points. C’est un record depuis 10 ans et une bonne chose, car les marchés financiers sont une artère incontournable pour assurer le financement de l’économie réelle. Par leurs fonctions d’allocation de l’épargne et de transfert de capitaux, dans le temps et dans l’espace, ils sont l’un des supports fondamentaux du capitalisme.

Ils sont vitaux pour les entreprises. Celles-ci ont la possibilité de se financer sur ces marchés virtuels où l’offre rencontre la demande. L’offre, ce sont les entreprises en quête de financement et qui émettent des actions ou des obligations. La demande, ce sont les investisseurs (entreprises, particuliers, institutions) ayant des moyens financiers leur permettant d’acquérir ces titres.