La hausse du taux d’usure, vraiment une bonne nouvelle pour les emprunteurs ?
  1. Accueil
  2. Finance
  3. Banque
  4. La hausse du taux d’usure, vraiment une bonne nouvelle pour les emprunteurs ?

Finance

La hausse du taux d’usure, vraiment une bonne nouvelle pour les emprunteurs ?

Chiara de Martino
,
Sélection abonnés

Pour les courtiers et les banquiers, le mode de calcul du taux d’usure a fait son temps : ils dénoncent les difficultés de nombreux ménages à obtenir un prêt et demandent une remise à plat du système. Mais cela ne serait pas sans conséquences pour les emprunteurs. Décryptage.

L’essentiel :

- Une bataille est en cours entre la Banque de France et les courtiers immobiliers concernant le taux d’usure en France.

- Cet instrument, dénoncent les courtiers, ralentirait l’accès au crédit immobilier et expliquerait l’augmentation des refus de dossiers. Ils ont obtenu sa mensualisation.

- Instrument relativement méconnu avant le retour de l’inflation et de la hausse des taux d’intérêt, le taux d’usure a été conçu pour protéger les consommateurs contre des taux d’intérêt trop élevés et limiter le risque de surendettement lors de l’obtention d’un crédit immobilier.

______

Depuis des mois il est au cœur d’une vive bataille politico-économique : le taux d’usure. S’affrontent par communiqués et déclarations médiatiques interposés la Banque de France et les courtiers immobiliers concernant le choix de modifier son mode de calcul. Et les hausses récentes du taux n’ont pas mis fin au conflit.