Avec les cryptos et les NFT, la tokénisation de l’économie est en marche

Futur et Tech

Avec les cryptos et les NFT, la tokénisation de l’économie est en marche

Tout actif ou titre de propriété susceptible de prendre un format numérique peut être tokénisé, ses droits et son historique numériquement enregistrés. Inscrit sur un jeton dans une blockchain, il pourra s’échanger sur des marchés libres et décentralisés de manière sécurisée et instantanée.

Et si la vente record d’Everydays : The First 5000 Days, en 2021, avait ouvert les portes d’un monde nouveau ? La société de vente aux enchères Christie’s a cédé cette œuvre de l’Américain Mike Winkelmann (alias Beeple) pour 69 millions de dollars. La nouveauté : l’œuvre est 100 % numérique, c’est un Non Fongible Token (NFT), un jeton non fongible.

Les NFT sont des certificats non interchangeables, des métadonnées associées à des fichiers numériques représentant des certificats infalsifiables de propriété unique. Il s’agit, à l’origine, de mieux protéger le travail des artistes et de favoriser la vente de leurs œuvres.

Les NFT sont attribués à un actif physique ou virtuel, l’authentifient, le signent et ainsi, lui donnent une valeur, en certifiant publiquement que chaque fichier (son, tweet, vidéo, photo, moments rares, etc.) est bien l’original et en attestant à la fois son origine et son propriétaire.