ChatGPT, Dall-E. Les IA vont-elles nous mettre au chômage ?
  1. Accueil
  2. Futur et Tech
  3. Innovation
  4. ChatGPT, Dall-E. Les IA vont-elles nous mettre au chômage ?

Futur et Tech

ChatGPT, Dall-E. Les IA vont-elles nous mettre au chômage ?

Elsa Ferreira
,
Sélection abonnés

Alors que les intelligences artificielles de langage et d'image Dall-e et ChatGPT arrivent à grand fracas sur la place publique, l’impact de ces technologies sur le marché de l’emploi fait débat.

L’essentiel

- La fin d’année 2022 a été marquée par la profusion d’intelligences artificielles, utilisées dans certains secteurs comme les médias ou l’édition.

- Les études divergent trop pour pouvoir affirmer que l’IA va provoquer des suppressions de postes à l’avenir.

- Les spécialistes plaident pour éduquer et former les individus à ces technologies.

_______

C’est la dernière sensation en intelligence artificielle (IA) : ChatGPT, un modèle informatique de langage (natural language processing – NLP), capable de répondre à des questions posées par les humains, de composer des tweets, de faire des résumés de réunions ou même d’écrire des poèmes. entraînée pour s’exprimer de manière éloquente, l’IA est efficace et bluffante. Dévoilée au grand public le 30 novembre, elle a atteint en six jours le million d’utilisateurs.

Fin septembre, c’est Dall-e qui faisait jazzer Internet. Fondée sur le même modèle de langage que ChatGPT, GPT-3, l’IA est capable de créer une image à partir d’une commande textuelle appelée « prompt ». Très vite, des millions d’images, de la plus conceptuelle à la plus absurde, étaient échangées sur les réseaux. Certains médias se sont mis à utiliser l’IA pour illustrer leurs articles ou newsletter – non sans remous dans les rédactions – et la maison d’édition Michel Lafon a fait appel à Midjourney pour la couverture d’une de ses dernières publications – non sans  critiques.