Faut-il aller creuser la Lune ?

Futur et Tech

Faut-il aller creuser la Lune ?

Avec Artemis, les États-Unis préparent le retour de l’homme sur la Lune en 2024. Une première étape avant une présence lunaire régulière ou une aventure vers Mars. Et un pas controversé vers l’exploitation minière spatiale.

Les opportunités sont lointaines, mais la volonté est là. Depuis 10 ans, un écosystème de start-up se forme autour de l’exploration minière spatiale. La plus connue est Planetary Resources Inc., spécialisée dans la fabrication de microsatellites pour repérer les astéroïdes riches en ressources.

Créée en 2012, elle est financée par Larry Page et Eric Schmidt, respectivement cofondateur et ex-P.-D.G. de Google, et par le cinéaste James Cameron, jusqu’à son rachat, en 2018, par le spécialiste de la blockchain ConsenSys. Deep Space Industries, fondée en 2013 et racheté en 2019, se concentre sur les sondes et petits satellites, Asteroid Mining Corporation, fondée au Royaume-Uni en 2016, est dédiée aux robots et satellites et Astro Forge, fondée en 2022, développe des processus d’extraction minière et a déjà réservé un voyage sur SpaceX pour tester son matériel.