Jeu vidéo : Avec Activision Blizzard, Microsoft tente de se réinventer

Futur et Tech

Jeu vidéo : Avec Activision Blizzard, Microsoft tente de se réinventer

Avec Activision Blizzard, Microsoft fait l’acquisition la plus importante de son histoire. Sous la conduite du CEO Satya Nadella, la plus ancienne des Big Tech investit tous azimuts pour ne pas se faire distancer par les GAFA.

une_couv

Cet article est extrait de notre magazine consacré aux super-pouvoirs économiques des politiques. À retrouver en kiosque et en ligne. 

Quand la toute première version du système d’exploitation Windows est sortie, en 1985, elle n’intégrait qu’un seul jeu, Reversi. Un damier basique de 64 cases où poser ses pièces pour prendre celles de l’adversaire.

Avec le rachat de l’éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard, annoncé début 2022, Microsoft s’apprête à devenir la troisième plus grande entreprise du jeu vidéo au monde, derrière le Chinois Tencent et le Japonais Sony.

Un groupe qui doit son succès à Word ou Excel, d’austères outils bureautiques, contrôle désormais l’univers guerrier hyper-réaliste de Call of Duty, un best-seller mondial ou de l’addictif et coloré Candy Crush.