L'ingénieur en intelligence artificielle, professeur à l'école des machines
  1. Accueil
  2. Futur et Tech
  3. Numérique
  4. L'ingénieur en intelligence artificielle, professeur à l'école des machines

Futur et Tech

L'ingénieur en intelligence artificielle, professeur à l'école des machines

Lucile Chevalier
,
Sélection abonnés

Proche du métier de data scientist, dont il se rapproche par sa capacité à travailler sur de larges volumes de données, celui d’ingénieur en « machine learning » (un pan de l’IA) conçoit des logiciels et utilise les résultats pour augmenter la précision des futures opérations.

Notes : technique 5/5 – environnement : 2/5 – insertion : 5/5.

Mickey est las, épuisé et trempé. Son apprentissage chez le sorcier s’avère très décevant. Il passe ses journées à remplir deux seaux à ras bord à la fontaine, dans la cour. Il les descend au laboratoire, les vide dans un grand réservoir, retourne à la fontaine, etc.

Alors quand son patron part se coucher en laissant son chapeau de sorcier sur le bureau, Mickey n’hésite pas longtemps. Il le pose sur sa tête, donne vie à un balai et somme ce dernier de le remplacer. Cette scène fictive n’est pas très différente du travail des ingénieurs spécialisés en intelligence artificielle.

Éco-mots

Intelligence artificielle (IA)

L’IA désigne un ensemble de programmes informatiques capables de réaliser des tâches complexes en relation avec la mémoire et le raisonnement normalement dévolus à des êtres humains.

Ces derniers rendent les machines intelligentes pour aider les humains dans leur travail ou leur vie quotidienne. Ils n’utilisent pas la magie, mais des données et modèles informatiques pour apprendre, par exemple à une voiture à conduire, à des caméras à détecter dans une foule les individus aux comportements suspects, ou encore à un ordinateur à jouer si bien aux échecs qu’il peut battre le maître russe Garry Kasparov.