Réseaux sociaux : faux likes, fausse rentabilité

Futur et Tech

Réseaux sociaux : faux likes, fausse rentabilité

Sur les réseaux, le like se multiplie, se quémande, s’achète même en toute légalité. Pourtant, ce n’est pas la quantité de pouces bleus qui importe au bout du compte, mais leur qualité.

une_HSCet article est extrait de notre hors-série consacré à l'amour. À retrouver en kiosque.

Quel pire tourment que l’indifférence ? Tenez, ce matin, après une petite heure d’essayages vestimentaires, me voici face à mon miroir, le portable à la main, prêt à appuyer sur la gâchette.

Le bon selfie vient à point à qui sait se contorsionner. Flash, flash, flash, puis direction la retouche photo, je ne suis pas du genre à me contenter des réglages réalisés automatiquement, désormais, par la plupart des téléphones.

Artiste du selfie, je remodèle l’éclairage, la teinte, les contrastes jusqu’à ce que mes chefs-d’œuvre soient prêts. Le temps d’ouvrir mon appli Instagram, de rédiger une petite description, assortie de quelques tags – il faut bien remonter dans l’algorithme… Et voilà ! Mes photos sont en ligne.