Twitch Leak : loin des sommes mirobolantes, plongée dans le quotidien des streamers 

Futur et Tech

Twitch Leak : loin des sommes mirobolantes, plongée dans le quotidien des streamers 

La fuite de données de la plateforme interactive a montré que la majorité des créateurs ne gagnait presque rien, pendant qu’une poignée d’entre eux raflait la mise. Plongée dans le quotidien de ces petits streamers qui (s)treament coûte que coûte, naviguant à vue dans « l’économie des super stars ».

Faire chauffer l’eau. Remplir son mug, et laisser infuser le thé quelques minutes, le temps de choisir la musique avec laquelle le live va commencer. Ce matin, Noémie, streameuse connue sous le pseudo de Joy Sticks sur Twitch, la plateforme de direct interactif rachetée par Amazon en 2014, a pris soin de vérifier que son matériel informatique fonctionnait. « Avec les mises à jour automatique, ça plante souvent. »

La presque trentenaire – elle en parait dix de moins – s’installe face à sa caméra, aussi légère que ses cheveux mi-blonds, mi-violets, percing discret sous les lèvres, lunettes rondes sur le visage, avant de lancer un « Bon après midi, bonjour, nous sommes le lundi 18 octobre et nous sommes en train d’écouter de la musique de merde ». Sur le chat, sa communauté lance des hellos saupoudrés de blagues et d’émojis au son d'« I’m so excited » des Pointer sisters.