Architecte, romancier, industriel : ces esprits forts qui ont fait de l’économie sans le savoir

Idées

Architecte, romancier, industriel : ces esprits forts qui ont fait de l’économie sans le savoir

L’économie s’est parfois inventée en ses marges, par les actions ou écrits d’individus éloignés de ses méthodes et approches. Par leurs expérimentations intuitives de mécanismes relevant de la fiscalité, de la finance, du management, de la production ou de la consommation, ils ont fait avancer cette science.

Sébastien Le Prestre, marquis de Vauban (1633-1707), l’architecte militaire au service d’une fiscalité équitable

Architecte, ingénieur, urbaniste et militaire, Vauban est le maître d’œuvre, sous le règne de Louis XIV, du système de défense du royaume, la « ceinture de fer », dense réseau de citadelles et fortifications. Indigné par la Grande Famine de 1693-1694, cause de la mort du vingtième de la population française, le stratège militaire monte à l’assaut du système fiscal dans La Dîme royale (1707). .

Il propose rien de moins que la suppression de tous les impôts et taxes existants, ces « pestes publiques » qui détournent les classes laborieuses des activités productives, mais il demande aussi la fin de toutes les exonérations (« niches ») fiscales. Il préconise une contribution générale, impôt unique par capitation prélevé sur tous les revenus, y compris ceux des ordres privilégiés et du monarque. L’ouvrage est immédiatement interdit par le pouvoir.