Attractivité : la preuve par l’investissement

Idées

Attractivité : la preuve par l’investissement

Question de cours

Plus un pays est attractif, plus il attire des investissements étrangers. Depuis deux ans, la France a fait un retour gagnant. Explications.

Depuis deux ans, le redressement de l’attractivité de la France est spectaculaire. En 2018, le pays a accueilli 1 027 projets d'investissements étrangers, selon le baromètre annuel EY. Cette légère hausse confirme le retour durable de l'Hexagone, initié en 2017, dans le peloton de tête européen dont il avait décroché depuis 10 ans. 

« Les réformes structurelles entreprises en France depuis une dizaine d’années, comme le Pacte de compétitivité, le crédit d’impôt recherche, le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), portent leurs fruits », analysait Marc Jouan, consultant chez EY, lors de l'édition précédente. 

Selon les chiffres de 2017, l’industrie tire tout particulièrement parti de ce retour en grâce  (32 %). La France rattrape son retard dans l’implantation de centres de décisions (+ 53 % en France contre + 31 % au Royaume-Uni et + 23 % en Allemagne). Elle réalise par ailleurs la plus belle progression du trio de tête européen en matière d’implantations ou d’extensions de centres de recherche et développement (R&D). Avec 78 nouveaux projets, elle s’affirme comme un pays compétitif en matière d’innovations.