Comment l’évolution a façonné notre cerveau social

Idées

Comment l’évolution a façonné notre cerveau social

Nos ancêtres conjuguaient déjà coopération et compétition, entre union des forces et concurrence. Au fil du temps, notre espèce a développé une « théorie de l’esprit », pour comprendre et anticiper les réactions d’autrui.

L’être humain vit en société depuis toujours1. En effet, notre espèce a hérité ce mode de vie de ses ancêtres évolutifs, à savoir les espèces de primates pré-humains dont elle descend. Si la vie en groupe a été choisie au cours de notre histoire évolutive, c’est qu’elle procure des avantages certains.

Entourés de leurs semblables, nos ancêtres pouvaient par exemple compter sur eux pour les alerter de la proximité d’un prédateur ou pour associer leurs forces afin d’attraper un gibier trop dangereux pour un individu isolé.

La vie en société n’a cependant pas que des avantages. Les individus qui vivent au contact de leurs congénères sont aussi bien souvent en concurrence avec eux, notamment pour accéder à leur nourriture. Tous les membres d’une même espèce se nourrissent du même type d’aliments – principalement des fruits, pour les primates.