[Dossier] Grand Oral : comment se préparer à l’épreuve

Idées

[Dossier] Grand Oral : comment se préparer à l’épreuve

Du 20 juin au 1er juillet 2022, les élèves de terminale générale et technologique passent cette épreuve orale. Non sans stress ! Elle compte pour coefficient 10 à 14 selon les cursus au baccalauréat. Nos conseils pour ne pas la louper.

Notre dossier. Préstance, articulation, développement argumentaire, rhétorique… Il existe toute une variété de techniques pour capter son auditoire. Elles sont essentielles pour décrocher une bonne note lors de l’épreuve du Grand Oral 2022, entre le 20 juin et le 1er juillet. Pour l’Éco vous livre ses conseils dans une série d’articles.

Nos techniques pour réussir le Grand Oral

1. Les quatre étapes pour construire un argumentaire implacable. Un discours mythique qui fera date, qui soulèvera les foules, les jurys ou la salle, ça se construit. Pour convaincre, il faut déployer ses idées crescendo. Découvrez une méthode inspirée des prises de parole les plus célèbres.

2. Le Grand oral, une révolution toujours en chantier. C’était l’une des nouveautés de la réforme du bac, présentée comme nécessaire pour remédier au faible niveau oratoire des Français : le Grand oral, doté d’un fort coefficient, seule épreuve placée en fin de terminale avec la philosophie. La première édition s’est tenue, non sans difficulté, en juin 2021. Premier bilan.

3. Le guide de Clément Viktorovitch pour émouvoir son auditoire. Pour emporter l’adhésion, parler à la raison – c’est-à-dire au cerveau – ne suffit pas. Il faut susciter l’émotion, de façon à convaincre aussi le cœur. Mais attention, les émotions sont puissantes, gare à la manipulation !

4. L’art de la rhétorique, expliqué par le linguiste Julien Barret. Linguiste, formateur et auteur, Julien Barret est un fervent ambassadeur de l’art oratoire. Il nous explique pourquoi et nous glisse de précieux conseils.

5. Portrait d’Adam Kessouri, champion de l’éloquence. Adam Kessouri a remporté le prix du meilleur orateur au concours Eloquentia 2019. Sa recette pour convaincre à l’oral : « Concentrez-vous sur trois idées au maximum ».

6. Triompher en débat (sans crier) grâce à ces huit stratagèmes imparables. Au début du XIXe siècle, le philosophe allemand Arthur Schopenhauer rédige un long texte truffé de conseils pour s’imposer dans un débat. On y découvre 38 stratagèmes destinés à convaincre. Deux siècles plus tard, ils sont toujours aussi utilisés. En voici une sélection illustrée.

7. Body language : notre corps parle-t-il à notre place ? Nos gestes transmettent des informations malgré nous. En avoir conscience permet de saisir ce que comprend l’autre, qui nous écoute et nous regarde. Des techniques de communication non verbale existent, elles sont efficaces… jusqu’à un certain point.

8. Comment réussir le pitch parfait : conseils de pro. Monter sur scène pour résumer son projet en quelques minutes ? Même les meilleurs affûtent leurs arguments pour être sûrs de capter l’attention… et les financements.

9. Ces métiers qui misent sur l’art de s’exprimer. La prise de parole claire, c’est leur quotidien. Ces professionnels (les) la pratiquent eux-mêmes ou forment leurs clients. Voici quatre métiers pour lesquels la rhétorique et l’éloquence, c’est le b.a-ba.

Parcoursup 2022 : Égalité à l’école, là où le bât blesse - Grand Ecart #8