D'où vient l'expression « aux frais de la princesse » ?

Idées

D'où vient l'expression « aux frais de la princesse » ?

Des salons littéraires du 19e siècle à aujourd'hui, l'expression « aux frais de la princesse » a bien évolué.

L’expression signifie : obtenir quelque chose gratuitement. Elle est née au XIXe siècle, à l’époque des salons littéraires ou de conversation. Bien avant de retrouver sa communauté sur Twitch en lançant des streams, on pouvait, dès le XVIIe siècle, « tenir salon ».

Il s’agissait, pour le ou la maîtresse des lieux, de recevoir dans ses luxueux appartements, un jour fixe de la semaine, des personnes bien nées ou lettrées. Une petite cour, en somme.

Bien reçu(e)s dans les salons

Si certains salons ont été le lieu de débats littéraires ou philosophiques, ils constituaient aussi un espace mondain où régnaient l’art de la conversation et l’intrigue politique. Pendant les heures où l’on pouvait être reçu sans invitation à condition de faire partie du cercle d’habitués (ou d’être recommandé), le couvert était offert.