Hausse du Smic à 1 400 euros : quels effets pour l’emploi ?

Idées

Hausse du Smic à 1 400 euros : quels effets pour l’emploi ?

La revalorisation du salaire minimum au 1er mai 2022 a augmenté les revenus de 2,25 millions de salariés. Mais l’analyse économique prouve que les effets de cette hausse sur le niveau d’emploi sont contrastés.

C’est une des propositions phares de l’alliance de la gauche pour les législatives : augmenter du Smic à 1 400 euros.

Au 1er mai 2022, le Salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic) est passé de 10,57 à 10,85 euros brut de l’heure (+ 2,65 %), pour atteindre 1 603,12 euros brut pour une personne à temps plein. En net, cela revient à 1 302,64 euros net par mois, soit 97 euros de moins que ce que suggère la Nouvelle union populaire écologiste et sociale (Nupes).

Aux 1er janvier, 1er mai, 1er juillet et 1er octobre de chaque année, la hausse du smic est automatique dès lors que l’inflation dépasse les 2 % pour les 20 % des ménages disposant des revenus les plus modestes, or l’indice des prix de l’Insee affichait une hausse de 3,5 % pour le premier trimestre 2022.