Napoléon : entre innovation et destructions, quel est son bilan économique ?

Idées

Napoléon : entre innovation et destructions, quel est son bilan économique ?

Entre 1799 et 1815, le consul (et futur empereur) a stabilisé et modernisé l’administration, le droit et la finance, mais l’économie et le commerce ont souffert de ses guerres incessantes, surtout face à l’Angleterre.

« Quel roman que ma vie ! » 1821 : Napoléon Ier meurt en captivité sur l’île de Sainte-Hélène. Que reste-t-il des 15 années où il a gouverné la France (1799-1815) ? On est tenté de saluer la remise en ordre du Premier Consul Bonaparte (1799-1804) pour mieux condamner les désordres de l’Empereur Napoléon Ier qui se soldent par la défaite de Waterloo, en 1815. Clemenceau disait : « La Révolution est un tout. »

C’est pourtant bien le même homme qui dirige alors la France. La « lettre aux Français » du 15 décembre 1799 clôt la Révolution et met un terme à l’instabilité institutionnelle. La réalité du pouvoir est entre les mains du Premier Consul, Bonaparte, qui a tout juste 30 ans. Quel est son bilan ?