« Rouler sur l’or », une expression vieille de cinq siècles

Idées

« Rouler sur l’or », une expression vieille de cinq siècles

Si le sens de cette expression est relativement évident, son origine remonte à quelques centaines d'années, peu après la réforme du système monétaire décidée par Louis XIII.

Si cette expression peut évoquer une voiture de luxe avançant sur un sol jonché de pièces d’or, voire de lingots, il faut pourtant remonter au XVIIe siècle, une ère sans véhicules à moteur, pour trouver son origine et sa signification : être riche. 

L’écrivain Antoine Furetière, auteur d’un dictionnaire, utilise le premier l’expression « se rouler sur l’or et sur l’argent ».

En pleine monarchie des Bourbons, actions et bitcoins n’existent pas encore. En haut de l’échelle des valeurs, on trouve les louis d’or et les écus d’argent qui viennent d’être créés par Louis XIII, en 1640, en pleine réforme du système monétaire. 

Digne des bains d'or Picsou

Comment, alors, se rouler sur l’or et l’argent ? Prenez deux sacs de louis d’or et d’argent et videz-les. Écoutez les pièces tomber bruyamment, les écus s’entrechoquer avant de foudroyer lourdement le sol et de s’étaler avec désordre.

Il faudrait alors s’allonger sur ce tas informe et pouvoir se tourner de tout son long d’un côté comme de l’autre, sans pour autant s’y rouler comme on se roulerait dans l’herbe. L’histoire ne dit pas si l’inventeur de cette expression a senti poindre un mal de dos. En vous relevant difficilement, vous aurez saisi l’idée. Qui en possède un tas suffisant pour s’y rouler est plus que fortuné.

Au fil du temps, l’expression perd son début (« se ») et sa fin (« sur l’argent ») pour devenir « rouler sur l’or ». Aujourd’hui, on l’emploie surtout dans le langage courant à la forme négative. Qui ne roule pas sur l’or ne peut pas tout se payer… et est fauché.

Crédits photo : "DSC00318 Gold Coins" by adamdachis is licensed under CC BY 2.0.