Devenir trader en ligne, le rêve et les pièges 3/7 | L’arnaque qui a brisé le boulanger Jérémy 

En séries

Devenir trader en ligne, le rêve et les pièges 3/7 | L’arnaque qui a brisé le boulanger Jérémy 

[Devenir trader en ligne, le rêve et les pièges 3/7]. Dans l'épisode précédent. Ma première expérience pour me faire de l’argent sur le forex a tourné court. J’ai été piégé par des techniques marketing qui me poussent à “parrainer” des nouveaux utilisateurs pour leur apprendre à trader. Une arnaque. Je n’ai pas encore vu la couleur d’un deal. Dans cet épisode… Vous allez comprendre le fonctionnement du trading sur le forex et ses subtilités qui peuvent faire perdre des milliers d’euros. Sans régulateur ni arbitre, vous découvrirez les risques de l’effet de levier. 

Lire les premiers épisodes : Argent facile, et pourquoi pas moi 1/7| Bizutage aux pays des devises 2/7

J'ai perdu mon temps avec des intermédiaires pas très clairs. J’ai compris que ni Paul, ni Yannick, ne connaissent le Forex, le marché des devises sur lequel je compte bien gagner de l'argent. Je suis toujours motivé par l'appât du gain, il est temps d'aller à la source. 

Je me tourne alors vers les sites de trading proprement dit. Les vrais. Et cette fois, je cherche des gages de sérieux. Un acronyme revient souvent dans mes recherches : FXCM. Cette société existe depuis 1999 et elle est cotée au Nasdaq, l’indice boursier américain des entreprises technologiques. Rassurant. Avantage non-négligeable, le site est en français. Mais dès la page de garde, c'est la douche froide.

Un bandeau prévient : "75,38% des comptes d'investisseurs de détail perdent de l'argent". Voilà au moins un courtier honnête. Il annonce la couleur. Les autres concurrents annoncent aussi des comptes en perte : 75,7% chez Activtrades.eu et 83% chez Libertex, une appli pour Smartphone.