Où placer son argent en temps de crise ?

En séries

Où placer son argent en temps de crise ?

PAGE PUBLI PARTENAIRE

PAGE PUBLI PARTENAIRE – Contenu conçu et proposé par Pour l’Eco Services La crise financière s’est installée depuis quelques semaines. Beaucoup d’investisseurs craignent donc pour leur capital. En effet, cette période est pleine de doute en termes de rendement. Votre épargne doit donc être protégée, mais sur quel support ? Pouvez-vous continuer à optimiser vos placements ? Certains sécurisent leur épargne, d’autres en profitent pour investir en bourse. Quel est le bon choix ? Voici où placer son argent en temps de crise.  

Quelle influence sur votre épargne ?

Sur des produits sécurisés

Pour les investisseurs prudents, vos placements sont en sécurité. Que se passe-t-il sur votre épargne lors d’une crise économique ? Votre capital, étant garanti, vous ne risquez pas grand-chose. Mais qui dit placement sécurisé, dit peu de rendement. Avec la crise, votre épargne ne bouge pas, et donc ne se développe pas non plus. En effet, votre investissement n’est pas lié à l’évolution du marché financier.

Sur des supports à risques

Pour les épargnants dynamiques, les placements se situent sur des supports qui varient selon le marché financier. Si c’est votre cas, les taux de rendement sont revus à la baisse. Vous avez même, sûrement, perdu un peu de vos économies. Cependant, malgré une perte certaine, l’investissement à risque recèle de vraies opportunités. Vous devez alors épargner votre capital avec prudence, car certaines actions ne sont pas encore au plus bas. Là encore, rapprochez-vous de professionnels, afin de vous aider dans vos investissements à risques.

Les placements à choisir en temps de crise

En temps de crise, on se pose tous la question suivante : « comment placer mon argent pendant une crise financière ? ». Il existe des placements plus sécurisés et à privilégier pendant ces moments difficiles.

Les livrets bancaires

Ce sont les banques ou les établissements de crédit qui distribuent des livrets d’épargne. Vous les retrouverez sous les noms de super livrets ou de livrets à taux boostés. Ils proposent, en effet, des taux de rentabilité très avantageux à court terme. Toutes les banques en commercialisent, dorénavant. Ces livrets sont soumis au Prélèvement Forfaitaire Unique (PFU) de 30 % : constitué d’impôts sur le revenu (12,8 %) et de prélèvements sociaux (17,2 %). L’atout de ces livrets bancaires est d’être garanties et sécurisés.

Les livrets réglementés

C’est l’État qui réglemente le taux de rémunération de ces comptes épargnes. Les intérêts perçus sont exonérés d’impôt sur la plupart de ces livrets. C’est donc une épargne intéressante. Cependant, les taux sont très faibles, comme le plus connu, le livret A avec 0,50 % de rémunération. Même si celui-ci est plafonné, ces comptes épargne vous rapportent peu, mais votre argent est en sécurité. Privilégiez le PEL (Plan d’Épargne Logement) qui a la fiscalité la plus avantageuse, en moyenne (suivant la date d’ouverture) son taux est de 2,50 %.

L’investissement immobilier

Investissement immobilier

Placer son argent dans l’immobilier a toujours été une valeur sûre. De plus, Il existe de nombreuses façons de le faire, comme investir dans l’immobilier neuf ou ancien. Vous pouvez investir en loi Pinel ou Denormandie, grâce aux dispositifs établis par le gouvernement. Ils permettent d’acheter un bien locatif neuf (Pinel) ou ancien (Denormandie). Vous pouvez également retrouver des actifs moins sensibles aux évolutions des marchés boursiers. Ces investissements immobiliers peuvent être des SCPI (Société Civile de Placements Immobiliers) qui étaient autour d’un taux de 4,40 % en 2019. Ces placements, appelés aussi pierre-papier, sont touchés par la crise financière, mais reste, toutefois, productifs.

Les contrats d’assurance vie

Grâce à un contrat d’assurance vie, vous pouvez moduler votre épargne. Il existe deux types de contrat : monosupport et multisupport. Le multisupport est plus intéressant, mais forcément un peu plus risqué.

En temps de crise, il faut placer son argent en variant les supports. Ici, entre les divers fonds euro et les unités de compte, vous avez le choix. L’opération d’arbitrage, permet, avec l’aide d’un professionnel, de transférer votre capital d’un support à un autre. Les fonds euro ont un petit rendement, mais votre argent est en sécurité. Avec les unités de compte, vous pouvez continuer à développer vos placements. Parmi les différents actifs, vous retrouvez les SCPI et OPCI (Organisme de placement collectif en immobilier) sur le marché immobilier et les Sicav (Société d'investissement à capital variable) et FCP (Fond Collectif de Placement) sur les marchés financiers.

L’or

Certains experts préconisent en temps de crise de placer son argent dans l’or. En effet, dès que le marché économique est en baisse, l’or est recherché. Vous pouvez alors diversifier votre enveloppe de placement avec cette valeur. Toutefois, cela ne rapporte pas et les cours de l’or sont libellés en dollars et donc soumis au risque de change. L’or vous protège d’un krach boursier. Vous pouvez l’acheter à partir de fonds spécialisé ou avec un trackers.

Tous ces placements optimiseront vos épargnes. Les plus avantageux en temps de crise restent les livrets bancaires, les contrats d’assurance vie et l’investissement dans l’immobilier locatif surtout en cette période de taux de crédit extrêmement bas.

Ce contenu est conçu et proposé par Pour l’Eco Services. La Rédaction de Pour l’Eco n’a pas participé à la réalisation de cet article.