Voiture d’occasion reconditionnée : la solution pour une mobilité durable

En séries

Voiture d’occasion reconditionnée : la solution pour une mobilité durable

PAGE PUBLI PARTENAIRE

Contenu conçu et proposé par Pour l’Eco Services. Les Français ne se sont jamais autant sentis concernés par les enjeux écologiques. Dans cette dynamique enthousiasmante, les initiatives vertes fleurissent et le marché du reconditionnement connaît un essor considérable.

Innovant et responsable, le reconditionnement d’un produit de seconde main séduit de plus en plus les consommateurs, sans compter que ce marché préserve efficacement l’emploi et les savoir-faire en France. Mais si l’on associe aujourd’hui facilement cette tendance au matériel électronique, on méconnaît encore souvent la voiture d’occasion reconditionnée. Zoom sur ce marché éthique via l’exemple d’Aramisauto, l’un de ses principaux acteurs français.

Reconditionner un produit, c’est quoi ?

Définissons déjà un peu mieux ce terme, qui est souvent confondu avec l’occasion, alors que le reconditionnement est tout à fait différent.

Le marché du reconditionnement

Pour répondre aux attentes de leurs clients, mais aussi souvent dans une véritable volonté de devenir neutre en carbone dans leurs activités, certains industriels évoluent et s’adaptent aux enjeux environnementaux : c’est ainsi que s’est développé ces dernières années le marché du reconditionnement.

Bien sûr, l’idée de donner une seconde vie à des objets de seconde main n’est pas nouvelle. Mais aujourd’hui, la pratique tend nettement à se rationaliser et s’industrialiser.

En effet, le reconditionnement fait intervenir des professionnels qualifiés, au savoir-faire reconnu, pour recommercialiser un produit dans les meilleures conditions. Un produit d’occasion sera bien moins vérifié qu’un produit reconditionné qui aura subi un protocole rigoureux de tests.
Il s’agit d’une alternative exigeante et écologique à l’achat d’un produit neuf. Peut-être avez-vous déjà acheté un smartphone, un ordinateur, un appareil photo ou un robot de cuisine reconditionné… Mais peut-être aussi ignorez-vous qu’il existe un marché de la voiture reconditionnée !

La voiture d’occasion reconditionnée : un achat responsable avec d’excellentes garanties

Les voitures d’occasion reconditionnées modifient l’achat automobile en répondant aux besoins des clients qui recherchent des voitures d’occasions sûres, garanties à des prix compétitifs.

Donner une seconde jeunesse à une voiture d’occasion permet aussi de lisser son empreinte écologique.

Toutes les voitures d’occasion proposées à la vente chez Aramisauto ont connu une expertise technique poussée, ainsi qu’une révision complète par des mécaniciens certifiés. Les réparations sont rigoureuses, les pièces défectueuses ou usées sont réparées ou remplacées. La carrosserie et la peinture ont été reprises lorsque nécessaire et la voiture a été intégralement nettoyée.

Ce procédé de reconditionnement est entièrement industrialisé, garantissant une remise en état mécanique irréprochable, homogène et au meilleur prix garanti.
 

controle technique

Le reconditionnement un impact positif pour les emplois et l’environnement

Le marché du reconditionnement automobile s’inscrit dans une économie dite « circulaire ». Une démarche engagée de préservation de l’emploi sur le territoire français et de l’environnement.

La force du Made in France :

La récente crise sanitaire et économique nous a mis face aux problèmes directement posés par la désindustrialisation en France.

Au fil de ces dernières années, de très nombreux emplois industriels ont été perdus en France. Dans leur sillage, ce sont aussi de nombreux emplois indirects qui disparaissent, notamment chez les sous-traitants, mais également dans les secteurs des services qui leur sont liés.

Ce délitement du tissu industriel français est doublement problématique. Car outre ses conséquences humaines et sociales, nous vivons également une inquiétante déperdition des savoirs et des compétences qui ne sont plus entretenus et transmis en France.

Produire et consommer localement est également une condition indispensable pour bâtir une société en harmonie avec l’environnement. En effet, faire réaliser à l’étranger des produits que nous sommes tout aussi, voire davantage, capables de concevoir chez nous est une aberration écologique et sociale qu’on ne peut plus ignorer.

D’ailleurs, les Français en sont bien conscients : ils sont 80% en 2020 à privilégier un produit ou un service conçu localement.

Chez Aramisauto, l’usine de reconditionnement est implantée à Donzère, dans la Drôme. Inaugurée en 2014, cette petite entreprise employait alors seulement 5 personnes. Six ans plus tard, elle fait vivre 125 professionnels de toute la région : mécaniciens, carrossiers et peintres, photographes et logisticiens.
 

entretien

Agir pour l’écologie

Opter pour une voiture d’occasion reconditionnée est aussi un acte fort pour une consommation durable.

L’achat de seconde main

Lorsque l’on achète en neuf, nous achetons par définition quelque chose qui vient d’être produit. Cela implique l’extraction, le transport et la transformation de matières premières, leur assemblage, puis à nouveau le transport et la distribution.

Il est très ardu d’appréhender l’ampleur de ce processus, surtout dans le cas d’un produit aussi complexe qu’une voiture. Les conséquences et l’impact écologique de la fabrication d’un véhicule neuf sont difficilement mesurables, mais une récente étude évoque près de 20 tonnes de CO2 rejeté dans l’atmosphère pour une citadine !

La solution est simple : ne plus acheter neuf sans réfléchir à l’option du reconditionnement, pour une transition vers une production plus raisonnable.

Des sites industriels de plus en plus éco-responsables

Sur le site de Donzère, Aramisauto s'engage et implique les collaborateurs autour d'une charte environnementale qui fixe les règles du reconditionnement durable et responsable sur toute la chaîne de valeur, de l'approvisionnement à la gestion des déchets !

Pour limiter l’empreinte du poste peinture, Aramisauto a sélectionné une gamme de peinture automobile éco-conçue, fabriquée à partir de matières premières renouvelables. Elle permet de réduire le volume de produit utilisé, l’énergie employée pour son application, les émissions de polluants, les déchets et le gaspillage.

Les déchets polluants comme l’huile de vidange, les liquides de frein, de refroidissement ou de batterie sont systématiquement recyclés, dans le respect des procédures en vigueur. Les pneus usés sont traités par Aliapur, acteur incontournable du recyclage des pneus usagés depuis près de 20 ans.

Parce que leur modèle économique repose sur leurs convictions, les industriels du reconditionnement de voiture d’occasion tendent naturellement vers des pratiques toujours plus écologiques et respectueuses des normes environnementales.

Opter pour une voiture plus récente, moins polluante grâce à la nouvelle prime à la conversion

Le nouveau dispositif de prime à la conversion est actif depuis le 3 août 2020. Il représente un versement pouvant aller jusqu’à 5 000 € dans certains cas.

Vous pouvez y prétendre lors de la mise à la casse d’une ancienne voiture avec achat simultané de certains véhicules essence ou diesel, ou d’un véhicule électrique respectant des critères spécifiques. Un bonus écologique peut également être versé lors de l’achat d’une voiture électrique ou hybride, qu’il est également possible d’acheter reconditionnée.

Pour vous aider dans ces démarches, Aramisauto accompagne votre projet d’achat. Un conseiller étudie si vous êtes éligible à la prime à la conversion et calcule son montant qui sera automatiquement déduit du prix de votre véhicule reconditionné. L’ancien véhicule est également pris en charge pour être envoyé à la casse.

Face aux considérations écologiques et sociales croissantes des consommateurs, les entreprises ne pouvaient que réagir avec force et détermination. Le reconditionnement de véhicule est une preuve de la capacité d’adaptation des industriels à des problématiques on ne peut plus actuelles.