David Card

Portraits d'Économistes

David Card

Économiste du travail canadien, et professeur à l’université de Californie à Berkeley, il est l’un des trois lauréats du Prix Nobel d’économie 2021 avec Joshua Angrist et Guido Imbens. Il est connu pour son utilisation de la méthode des expériences naturelles pour identifier l’effet de l’immigration ou encore du salaire minimum sur le marché du travail.

Courant et contemporains

David.png

Capture d'écran YouTube « The Wage Effect? Immigrant Workers in the U.S. Economy », UC Berkeley Graduate School of Journalism (janvier 2012)

David Card, né en 1956, est un économiste du travail canadien, et professeur à l’université de Californie à Berkeley. Il est connu pour son utilisation de la méthode des expériences naturelles, c’est-à-dire des situations dans lesquelles un « choc » exogène affecte l’environnement économique des agents et permet d’identifier des relations causales.

Il est l’un des trois lauréats du Prix Nobel d’économie 2021 avec Joshua Angrist et Guido Imbens.

Le salaire minimum ne détruit pas l’emploi

Au début des années 1990, David Card et Alan Krueger publient un article sur le salaire minimum qui va faire sensation. Les deux économistes remettent en cause l’une des conclusions qui fait le plus largement consensus dans le milieu : l’augmentation du salaire minimum provoque mécaniquement l’augmentation du taux de chômage.

En étudiant l’évolution de l’emploi dans la restauration rapide dans le New Jersey et les États limitrophes avant et après l’augmentation du salaire minimum dans le New Jersey, ils parviennent à la conclusion que cette hausse n’a eu aucun impact sur le niveau de l’emploi dans cette branche.

tweetCard.png

Cette étude marque une double rupture dans l’histoire de la science économique : elle introduit une nouvelle méthodologie empirique et conduit à remettre en cause la théorie dominante dans l’économie du travail. Ils seront d’ailleurs violemment pris à partie par certains de leurs pairs.

Dans leur livre Myth and Measurement : The New Economics of the Minimum Wage (1995), les auteurs ont étendu et approfondi leur exploration de la question.

Mes contributions à la science économique sont assez modestes. Il s’agit d’essayer d’obtenir plus de liens scientifiques et d’analyses fondées sur des preuves en économie. La plupart des économistes "old fashioned" sont très théoriques, mais de nos jours, une grande partie de l’économie est vraiment très technique, s’intéressant à des sujets comme l’éducation ou la santé, ou les effets de l’immigration ou et des politiques salariales. Ma grande contribution a été de simplifier la recherche économique.
David Card,

Remise du prix Nobel, 11 octobre 2021

En utilisant une méthode semblable, Card montre également qu’une vague soudaine d’immigration n’a aucun effet sur le taux de chômage local. Lors de l’exode de Mariel de 1980, où près de 130 000 réfugiés quittent Cuba pour les États-Unis, la moitié d’entre eux s’installe à Miami.

Cet évènement constitue une expérience naturelle permettant de mesurer la capacité d’absorption d’une économie (ici, la ville de Miami) à un choc externe (l’augmentation subite et imprévue de la population).

Dans son étude, Card compare l’évolution du taux de chômage et des salaires à Miami avec quatre autres villes possédant des caractéristiques voisines, mais non affectées par l’exode. Le chômage diminue dans la capitale de la Floride de 1,2 point, tandis que dans les villes témoins il ne diminue que de 0,1 point.

Je pense honnêtement que les arguments économiques contre l’immigration sont secondaires. Ils ne sont presque pas pertinents.
David Card,

au New York Times

Dates clés et ouvrages principaux

1956 Naissance à Guelph, Ontario, Canada

1995 Publication de l’ouvrage Myth and Measurement

2021 Nommé prix Nobel d’économie 2021