Crise

Dico de l'éco

Crise

Une crise est le moment du retournement brutal du cycle économique en son point culminant, un moment de rupture entre la production et la demande de biens et de services. La phase de croissance du cycle est interrompue, s'ouvre alors une période de récession caractérisée par une activité ralentie, voire une dépression, et une hausse du chômage.

Elle peut aussi caractériser la période descendante du cycle pendant laquelle la conjoncture économique est atone. La crise traduit des dysfonctionnements économiques et sociaux dans les conditions de la production ou encore dans les niveaux d'offre et de demande.

Ces dysfonctionnements peuvent être des chocs d'ordre conjoncturel qui affectent à court et moyen terme le niveau de l'offre ou de la demande, ou bien d'ordre structurel et ils révèlent alors un problème plus grave de l'économie face à des évolutions sectorielles ou technologiques.

Des causes différentes selon les courants de pensées

Selon les libéraux, les crises sont des accidents conjoncturels réduisant l'offre et sa rentabilité alors que les Keynésiens estiment que c'est l'insuffisance de la demande qui est responsable du ralentissement économique. Les crises sont structurelles pour les régulationnistes, provoquées par le système d'organisation économique et sociale lui-même, tandis que les schumpetériens y voient les difficultés d'adaptation aux évolutions technologiques.

Ainsi les économies peuvent connaître différents types de crise : de subsistance, industrielle, financière ou même sanitaire.