École historique allemande [Courant de pensée économique]

Dico de l'éco

École historique allemande [Courant de pensée économique]

Cette école de pensée considère que les pays, diversement développés, ne peuvent pas, de la même manière, tirer profit de la concurrence et des échanges. Et donc, qu'une forme de protectionnisme est nécessaire.

Au XIX° siècle, le retard industriel de certains pays et les conditions misérables des ouvriers remettent en cause le prestige de la pensée économique libérale, surtout son libre-échangisme.

Dans ce contexte, les représentants de l'Ecole historique, très hétérogène, considèrent que les pays, diversement développés, ne peuvent pas, de la même manière, tirer profit de la concurrence et des échanges, et donc du développement économique.

Leur analyse de l'économie part de l'observation des faits dans leur contexte historique, et puisque tous les pays n'ont pas la même réalité historique concrète, les lois économiques ne peuvent être universelles. Ce courant considère que les individus forment une communauté historiquement donnée qui structure l'ensemble des activités, y compris les activités économiques.

De la nécessité d'un protectionnisme éducateur

Pour toutes ces raisons, ce courant penche pour l'intervention importante de l'Etat et un protectionnisme permettant d'éviter le piège du libre-échange et de la dépendance envers les pays les plus avancés. Les relations économiques mondiales sont en effet perçues comme un affrontement de puissances et non comme un instrument de paix universelle. Aussi le libre-échange n’est acceptable qu'entre pays dont le niveau de développement est comparable.

Friedrich List, le plus célèbre de ses représentants, considère que tant que les jeunes nations n'ont pas atteint l'état agricole, manufacturier et commercial de la nation prépondérante, leur État doit protéger ses industries naissantes pour assurer leur industrialisation et se développer, et ce n'est qu'après avoir atteint un niveau de compétitivité suffisant, que les frontières peuvent s’ouvrir sans risques et l’économie s’insérer dans la DIT. C'est un protectionnisme enfant ou éducateur, temporaire, sélectif et dégressif.

Pour aller plus loin > Friedrich List et le protectionnisme éducateur

Cette approche explique désormais le maintien de mesures dérogatoires pour certains pays en développement dans le cadre de l’OMC et inspire les mouvements altermondialistes d'aujourd'hui.

Toutes nos fiches « Courants de pensée économique »