Institutionnalistes [Courant de pensée économique]

Dico de l'éco

Institutionnalistes [Courant de pensée économique]

Les Institutionnalistes proposent une analyse dynamique et interdisciplinaire de la société en mettant l’accent sur ses aspects organisationnel, juridique et plus généralement institutionnel.

Au début du XX° siècle, ce courant propose une analyse dynamique et interdisciplinaire de la société en mettant l’accent sur ses aspects organisationnel, juridique et plus généralement institutionnel. Cette analyse fait donc appel à la sociologie, l’histoire, ou encore la psychopathologie pour expliquer les façons dont les individus doivent et peuvent se comporter.

Les institutionnalistes estiment que la théorie néoclassique est incomplète et qu’une approche multidisciplinaire est nécessaire pour comprendre l'évolution sociale.

Les institutions modèlent le comportement économique

Ils considèrent que les institutions sont des constructions sociales. Elles modèlent le comportement économique et social des individus, sous l’effet de contraintes et d’incitations, mais aussi de coutumes, de normes ou de règles de fonctionnement et qu’elles évoluent en s'adaptant à l’environnement.

Selon Thorstein Veblen, l’un des fondateurs - involontaire - de ce courant, elles se présentent aussi sous la forme d’habitudes de penser et d’agir et d’instincts ; il voulait comprendre pourquoi le monde était tel qu’il était, et saisir la véritable nature de la société et du comportement humain loin de l’hypothèse de rationalité. Pour John Rogers Commons, elles sont plutôt des actions collectives qui contrôlent les actions individuelles.

Pour aller plus loin > Thorstein Veblen et la consommation ostentatoire

Karl Polanyi montre que le marché autorégulateur n’est pas une entité naturelle et atemporelle, c’est une construction historique récente qui remonte au XIXe siècle. Son concept de désencastrement de l’économie permet de comprendre comment le marché s’est constitué en institution autonome, détachée de l’emprise du social et du politique.

Pour aller plus loin > Les élections législatives de 2022 marquaient-elles un nouveau 'moment Polanyien' ?

Depuis les années 1980, le néo-institutionnalisme a progressé avec les travaux de Ronald Coase (Théorie de la firme), Oliver Williamson (modes d'organisation de l’économie de marché) ou encore de François Perroux (relations de pouvoir dans les échanges internationaux).

Éco-mots

Désencastrement

Séparation de l’économie et de la société par l’émergence d’un marché autorégulateur. C’est aussi l’idée que le marché s’impose comme institution organisatrice du social qui se distancie des sociétés traditionnelles.

Toutes nos fiches « Courants de pensée économique »