L’acculturation

Dico de l'éco

L’acculturation

Il s’agit de décrire les phénomènes et les processus qui accompagnent la rencontre directe et continue de deux groupes d’individus de cultures différentes ainsi que les modifications culturelles de leurs modes de vie, d’agir, de parler ou de penser qui peuvent résulter de cette influence réciproque.

L’anthropologue américain John Wesley Powell (1834-1902) a élaboré ce concept en 1880 pour rendre compte des modifications culturelles et de la situation des Amérindiens dans la société américaine.

Il s’agit de décrire les phénomènes et les processus qui accompagnent la rencontre directe et continue de deux groupes d’individus de cultures différentes ainsi que les modifications culturelles de leurs modes de vie, d’agir, de parler ou de penser qui peuvent résulter de cette influence réciproque.

Cependant, il convient de distinguer l’intégration – qui suppose le maintien de sa culture d’origine tout en participant à la vie sociale du pays d’accueil – et l’assimilation, qui signifie la disparition totale des éléments culturels du groupe qui va intérioriser la culture dominante au détriment de la sienne.

Les enjeux

Les cultures dépendent des rapports sociaux qui existent entre les hommes, mais l’acculturation ne peut plus être imposée par la culture dominante comme ce fut souvent le cas lors des colonisations. Aujourd’hui, les flux migratoires internationaux posent les questions du multiculturalisme des sociétés, de l’acceptation ou pas des cultures des pays d’accueil ou du métissage culturel résultant de ces contacts permanents.