Pétrole

Dico de l'éco

Pétrole

Ressource indispensable à l'économie moderne, le pétrole constitue la principale source d'énergie consommée dans le monde, devant le gaz et le charbon, deux autres énergies fossiles. 

Le pétrole et l'économie, en six dates

1859 Edwin Drake fore des puits en Pennsylvanie (USA) et découvre du pétrole.

1973 Premier choc pétrolier. La guerre du Kippour fait flamber le prix du baril (159 litres, son unité de mesure depuis le XIXe siècle) de 3 à 12 dollars. La crise est mondiale : il n’existe pas, à court terme, de substitut à "l’or noir".

1979 – 1980 Deuxième choc pétrolier. La révolution iranienne et la guerre Iran-Irak provoquent une hausse brutale du prix à 30 dollars. Nouveau choc d’offre par contraction de la production.

1986 Contre-choc pétrolier. Les prix élevés modifient le marché au détriment de l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) qui engage une guerre des prix pour le reconquérir, dans un contexte de récession mondiale. La production triple, le prix s’effondre à 8 dollars.

2008 Troisième choc pétrolier. Le 2 janvier, un seuil historique est atteint à la bourse de New York : 100 dollars. Ce choc de demande, lié aux besoins croissants des pays émergents, s’accentue avec la crise financière. Le 11 juillet, record absolu à 147 dollars. Mais la crise mondiale fait s’effondrer le prix à 40 dollars en fin d’année.

Depuis, de fortes fluctuations. La reprise mondiale et les "printemps arabes" font remonter le prix du pétrole. En 2012, il est à 128 dollars.

2014 – 2015 Surabondance d’offre grâce au pétrole de schiste américain, le prix chute. L’Opep engage un bras de fer pour défendre ses parts de marché. Début 2016, le pétrole vaut 30 dollars. L’Opep modifie sa stratégie, le prix remonte à 50 dollars fin 2016. En 2019, le prix du baril a fluctué entre 50 et 65 dollars.