Physiocrates [Courant de pensée économique]

Dico de l'éco

Physiocrates [Courant de pensée économique]

Première grande école de pensée systématique en économie. Elle s'est développée au XVIII°siècle, en réaction contre le colbertisme français.

La physiocratie, première grande Ecole de pensée systématique en économie, s'est développée au XVIII°siècle, en réaction contre le colbertisme français qui entravait l’économie. Son fondateur, François Quesnay, avec son Tableau économique, est le premier à décrire l'activité économique comme un circuit d'interdépendances entre les classes sociales.

La richesse provient de la production et les activités économiques ne relèvent pas de la morale mais constituent la structure de base de la société (Marx reprendra cette idée). Le droit de propriété est légitimé parce que fondé sur le travail, ce qui justifie l'inégalité de fortune.

Les physiocrates mettent en évidence le rôle premier des avances (le capital) par les propriétaires fonciers, qui permettent d'acheter les moyens de production nécessaires pour mieux cultiver la terre et accroître le produit net (le profit) indispensable à la reconstitution de ce capital avancé. Ils croient en un ordre naturel des choses et donnent à l'agriculture une place centrale.

Partisans du laissez-faire

Selon eux, la classe des agriculteurs est la seule productive car elle génère du produit net, alors que les deux autres (artisans et commerçants) sont des classes stériles qui ne font que transformer les produits. Ils défendent aussi la théorie du bon prix qui procure un surplus, au-delà du coût de production, ainsi que le libre-échange, un stimulant pour la production agricole et qui favorise l'accroissement des avances et des dépenses des propriétaires fonciers. Au sujet de la fiscalité, ils sont favorables à un impôt unique sur le produit net.

En préconisant la liberté et le laissez-faire - au futur Louis XVI, qui lui demandait que faire pour l'économie du Royaume, Quesnay aurait répondu : "rien" -, les physiocrates vont s’imposer comme précurseurs de la pensée libérale classique future. Leurs idées vont influencer de nombreux auteurs, dont Marx, Walras, Schumpeter, Leontief

Toutes nos fiches « Courants de pensée économique »