Revenu disponible

Dico de l'éco

Revenu disponible

Le revenu disponible, c’est ce qu’il reste aux ménages après le mécanisme de la redistribution. C’est donc ce qu’ils consacrent à la consommation et à l’épargne.

Concrètement, il comprend l’ensemble des revenus obtenus de leur travail (comme les salaires) et de leur patrimoine, qu’il soit immobilier (ils perçoivent alors des loyers) ou financier (intérêts ou dividendes). Ces revenus sont appelés "primaires" parce qu’ils résultent de leur contribution à l’activité de production.

Ensuite, il faut retirer les prélèvements obligatoires, à savoir les différents impôts sur les revenus et le patrimoine, ainsi que les cotisations sociales. Puis il faut rajouter les revenus secondaires ou de transfert, c’est-à-dire les prestations versées par les organismes sociaux au titre des risques sociaux, comme la maladie, la vieillesse ou la famille. Ainsi, les récentes mesures gouvernementales d’urgence économique et sociale (prime d’activité, défiscalisation des heures supplémentaires, baisse de la taxe d’habitation…) ont contribué à la hausse du revenu disponible des ménages.

Mais l’important est également ce que le revenu disponible permet d’acquérir, c’est-à-dire son pouvoir d’achat. Le revenu disponible réel, corrigé de l’inflation, a augmenté de 2,1 % 1 en moyenne, en 2019.

Enfin, pour évaluer le niveau de vie effectif du ménage, il faut tenir compte du nombre de personnes qui constituent ce que l’Insee appelle les Unités de consommation (UC). L’Insee attribue 1 UC au premier adulte du ménage, 0,5 aux autres personnes de 14 ans ou plus et 0,3 aux enfants de moins de 14 ans. En 2017, le niveau de vie moyen se situait à environ 24 000 euros annuels2 et la moitié des personnes avait un niveau de vie inférieur à 20 800 euros annuels, soit 1 735 euros par mois (niveau de vie médian).

1. Projections macroéconomiques, Banque de France, décembre 2019

2. Insee, références 2019