Utopistes [Courant de pensée économique]

Dico de l'éco

Utopistes [Courant de pensée économique]

Courant socialiste prémarxiste favorable à une évolution vers une société parfaite, idéale, sans violence, comptant sur le seul pouvoir des idées pour améliorer la situation des ouvriers.

Au XIX° siècle d’aucuns pensent que le libéralisme et le progrès technique ne peuvent constituer le seul fondement de l’ordre social alors que les conditions de travail et de vie des ouvriers et de leurs enfants sont particulièrement horribles.

Dans ce contexte, un courant socialiste prémarxiste apparaît, favorable à une évolution vers une société parfaite, idéale, sans violence, comptant sur le seul pouvoir des idées pour améliorer la situation des ouvriers. La société de demain avec l’Homme au cœur de la réflexion est au centre de leurs préoccupations.

Comment construire une société idéale

Charles Fourier pense le monde en voie vers une nouvelle étape, l’harmonie, organisée en phalanstères, sortes d’associations de production et de consommation fondées sur la copropriété et la cogestion. Chacun travaille quelques heures par jour dans ce qui lui plait, le plaisir étant à l’origine du bien-être, et se répartit le profit communal réalisé.

Jean-Baptiste Godin (fabricant de poêles) construit son Palais social à proximité de ses usines, avec un confort surprenant pour l’époque (W.-C., eau courante, écoles, théâtre, piscine, jardins).

Claude-Henri de Saint-Simon est lui aussi un penseur du développement historique, convaincu de la nécessité d’un nouvel ordre social, fondé sur la science et l’industrie.

Les industriels, seule classe utile car à l’origine du bien-être, doivent devenir les nouveaux chefs et ils ont besoin de liberté pour s’organiser. Le travail doit devenir obligatoire puisqu’il est l'essence de l'homme et crée l’utilité pour le bien de la société.

Quant à Pierre-Joseph Proudhon, anarchiste, pour qui « la propriété c’est le vol », il propose de créer une association fédérative, sur la base unique du contrat et du droit pour sauvegarder la liberté des individus. Nul besoin d’Etat, ni de communauté des biens. Des utopistes !

Pour aller plus loin > Insurrection : de l’utopie à l’action en 4 étapes

Toutes nos fiches « Courants de pensée économique »