Qui suis-je ?

George Akerlof est un économiste américain d’inspiration keynésienne. Ses travaux sur l’analyse des imperfections de marché ont été récompensés par le prix Nobel d’Economie 2001, également attribué à Stiglitz et Spence.
Ils montrent que le modèle de concurrence pure et parfaite (modèle standard de la théorie économique), qui suppose notamment que l’information des agents est elle-même parfaite, est une approximation très éloignée de la réalité. Akerlof a consacré une large partie de sa recherche sur les imperfections de marché au problème des asymétries d’information. Elle implique qu’un des participants à un échange économique dispose d’une information « privée », qu’il cache à l’autre partie. Il l'a expliqué à travers l’exemple du marché des voitures d’occasion, sur lequel le vendeur connaît mieux que l’acheteur la qualité de sa voiture. Il montre que pour se prémunir des vices cachés de véhicules de mauvaise qualité, les acheteurs intéressés proposent des prix délibérément faibles. Insatisfaits par les prix proposés, les vendeurs de véhicules de bonne qualité quittent le marché, ne laissant alors disponibles à la vente que des produits de mauvaise qualité. Un phénomène de « sélection adverse » est donc à l’œuvre : les voitures de piètre qualité chassent du marché les bonnes voitures. L’asymétrie d’information conduit ainsi à un équilibre inefficace.

Après avoir possédé une voiture, son propriétaire a une bonne idée de la qualité de son véhicule. Une asymétrie d'information se développe car s'il la vend, il a plus d'informations sur la qualité de sa voiture que les futurs acheteurs. Qu'elle soit une bonne ou une mauvaise voiture d'occasion, elle pourrait être vendue au même prix - si elle est bonne qu'une mauvaise, si elle est mauvaise qu'une bonne - car un acheteur ne peut faire la différence entre les deux.

Georges Akerlof

Mes dates clés

  • Naissance : Le 17 juin 1940, à New Haven, aux États-Unis
  • 1970 : Publication de The Market for “Lemons”, article de théorie économique sur le marché des voitures d'occasions (lemons en anglais)
  • 2001 : Lauréat du "Prix Nobel" d'économie