Âge pivot, "bonus-malus" ou légal

En théorie

Âge pivot, "bonus-malus" ou légal

L'âge pivot ou l'âge "bonus-malus" comme préfère désormais l'appeler le gouvernement, correspond au moment où l'actif pourra partir à la retraite avec un "taux plein".

Sa carrière sera alors complète. Il percevra une pension correspondant à 100% de ses droits. Si l'actif décide de partir à la retraite avant l'âge pivot ou âge "bonus-malus", il se verra amputé de 5,5% sa pension de retraite par année anticipée. La pension de retraite ne peut être perçue avant 62 ans, l'âge légal de départ à la retraite. Dans le cas de carrière longue, il est aujourd'hui possible de partir à 60 ans. Il faut avoir cotisé 43 ans dont 4 à 5 trimestres avant ses 21 ans (pour ceux nés avant 1959, c'est 41 ans et 9 mois).

A l'inverse, il peut décider de travailler plus longtemps pour percevoir une pension de retraite plus importante : +5,5% par année supplémentaire.